-->

dimanche 10 septembre 2017

Romane Taguchi nous parle de l'univers et des personnages de son livre !

J'ai découvert cette auteur par pur hasard, et je dois dire qu'après avoir lu son livre, je ne le regrette pas ! Celui-ci, intitulé "Le Destin des Initiés : Mémoires d'une sorcière"( sorti le 22 Juin  2017, en autoédition), mélange ingénieusement la culture japonaise à la sorcellerie, de quoi ravir les curieux qui rechercheraient un peu de dépaysement et une lecture fantastique ! 


"Julie est une jeune Française qui vit à Kyôto depuis son enfance. Elle mène une existence sans histoires entre son travail et ses amis. Mais depuis la mort de sa mère quelques mois auparavant, elle souffre de cauchemars inexpliqués. Un jour, elle rencontre Jeanne-Marie, une vieille dame sympathique venue visiter la ville. Dès lors, sa vie va prendre un tournant totalement inattendu, et elle va pénétrer dans un univers à la fois fascinant et effrayant dont elle ne soupçonnait même pas l’existence, celui de la magie. Julie décide de se rendre en France pour lever définitivement le voile qui obscurcissait sa vision depuis toujours. Là-bas, elle tentera de mieux comprendre ses racines afin de mieux faire face à sa nouvelle vie. Elle découvre les pouvoirs dont elle est dotée, ainsi que la vérité sur ses origines, sa mère, son père décédé lorsqu’elle était enfant dans un tragique accident, et le reste de sa famille... Au Japon et en France, argent, pouvoir, machinations, amours et secrets de famille vous entraînent dans l’univers captivant de la Magie et de Ses représentants : les Initiés."



Une petite présentation d’abord, de toi et de tes livres publiés (ou prochainement publiés) !

Jiko shokai, comme on dit en japonais ! Et bien je m'appelle Romane, j'ai la bonne quarantaine, et je vis au Japon depuis plus de 15 ans. J'ai débarqué à Kyoto en 2000 avec ma valise, mon sac à dos plein de dictionnaires, et un visa d'un an, j'ai parcouru beaucoup de chemin depuis ! J'ai vécu dans différentes grandes et moins grandes villes, fait beaucoup d'allers-retours et d'expériences différentes, et j'avais envie de partager tout ça, et d'y rajouter un peu de piment fantastique.
On me dit souvent que j'ai une vie atypique, mais quand on est dedans on ne se rend pas compte. Il était temps de souffler un peu et de regarder derrière moi. J'ai commencé un blog dans lequel je me dévoilerai un petit peu, quand je ne serai pas occupée à écrire le deuxième tome de la série. Vous trouverez le premier ici ;-)
Julie vit à Kyoto, elle est prof de français. Petit à petit, itsunomani, sans s'en rendre compte, elle glisse dans l'univers de la magie et tout son monde, toute sa vie sont remis en question. Elle va essayer de comprendre comment et pourquoi elle en est arrivée là, et pour ce faire, elle va devoir rentrer en France quelques temps. Elle va découvrir les secrets cachés de sa famille, et ses pouvoirs qui se développent de plus en plus.



L’écriture a-t-elle toujours été une passion ? Quels sont les auteurs qui t’inspirent ?

J'ai toujours beaucoup beaucoup communiqué. Que ce soit à l'oral ou à l'écrit. Je suis une incorrigible bavarde (mais j'étais sage à l'école, promis;-) ), et j'ai toujours écrit beaucoup, sous n'importe quelle forme. Des poèmes, des chansons, des mots croisés, des lettres à rallonge puis plus tard des mails à rallonge, des blogs, des participations actives à des tas de sites. J'écoute beaucoup aussi. C'est très important d'être dans l'écoute.

J'ai toujours aussi beaucoup lu, depuis toute petite. J'ai eu différentes phases, selon mes intérêts du moment. J'ai toujours adoré le fantastique, mais le fantastique qui reste « logique », « cohérent ». Celui qui crée son monde avec ses règles propres, mais qui les respecte. J'ai du mal avec les histoires où tout ne rentre pas dans les cases à la fin, où il n'y a pas d'explications sur certains points. 
Le roman qui a tout déclenché est Twilight. Il y a quelques années, j'avais épuisé ma PAL, et tout le monde parlait de ce bouquin en bien, mais j'avais peur que ça ne soit trop « jeune » pour moi. J'ai beaucoup hésité avant de l'acheter. Mais une fois plongée dedans, j'ai adoré... Quand j'ai eu tourné la dernière page je me suis dit, c'est ce genre de choses que je voudrais faire, je voudrais donner à d'autres le même plaisir que celui que j'ai eu en lisant ces livres...
J'aime aussi Kate Morton, Kate Riordan, et Kate Moss, ça fait beaucoup de Kate !
A part ce registre-là, j'aime les romans historiques, car ils permettent de voyager dans le temps. Ca peut être la vie de Cleopatre, celle d'un prince Heian, ou un truc sur l'histoire de l'Irlande, peu importe, mais j'aime être transportée, recréer un monde, le voir se dessiner et avancer, c'est fascinant.
J'aime aussi les thrillers, et j'aime parcourir les blogs comme celui de Kerry parce que je sais que je trouverai dans ses lectures quelque chose qui me plaira. Elle a vraiment du talent pour décrire avec ses mots à elle celui des auteurs.


 Une habitude particulière pour écrire ?

Quand j'ai quitté Twilight, je me suis demandé comment il fallait faire... J'y ai réfléchi des jours et des jours, ça a pris un moment. Puis une fois que j'ai eu les grandes lignes de l'intrigue en tête, je me suis lancée. Sans pression. J'ai juste couché les mots sur le papier. Et je me suis aperçue que oui, j'avais des choses à dire... Alors j'ai continué, pour voir où ça menait...
J'avais « étudié » les conseils de Kate Moss et d'autres sur leurs pages, et je me suis rendue compte qu'il n'y avait pas une manière d'écrire, mais une propre à chacun. Il n'y a pas de méthode magique. Chacun doit trouver celle qui lui convient. Kate Moss dit par exemple, essayez d'avoir un bureau à vous, un coin tranquille, du calme et du silence, mais pour moi ce n'est pas bon. Je n'aime pas écrire depuis mon donjon. Bien sûr j'évite l'agitation, mais je préfère de loin écrire avec du monde et des bruits de fond.


Parlons de tes personnages ! Comment « naissent-ils » ? T’inspires-tu d’acteurs, de personnages célèbres, ou bien/et de toi-même ?

Les gens qui me connaissent me reconnaissent tout de suite sous les traits de Julie (sauf que je ne suis pas blonde !) Julie est prof de francais, comme moi. C'est une gentille, comme moi. Elle vit au Japon, comme moi. Elle ne se rend meme plus compte qu'elle n'a pas les yeux bridés, comme moi...
Je suis cependant beaucoup moins ingénue que la Julie du début du livre, l'âge et l'expérience jouant. Mais je suis quand même toujours (trop) volontaire pour aider les autres...
Les autres personnages sont un mélange de personnes que j'ai côtoyées dans la vraie vie, et d'acteurs ou gens célèbres, ou bien le fruit de mon imagination. Mais je ne vous en dirai pas plus, ça casserait votre imaginaire ;-)


Et leurs physiques ! Même si on sait que certains lecteurs peuvent les imaginer plus comme ils le souhaitent, comment toi, tu les imagines souvent ? Aimes-tu leur donner souvent le même aspect, celui que tu préfères par exemple ? Ou bien, tu peux aussi bien passer du bel homme musclé au garçon plus classique, même un peu chétif ?

Mes personnages (ça me fait bizarre de dire personnages parce que pour moi ils sont presque vivants !) sont de tous types, comme dans la vraie vie. Il y en a des grands, des petits, des blonds, des bruns, pour tous les goûts ! Mais c'est surtout ce qu'ils dégagent qui est important, et qui fait d'eux ce qu'ils sont.


Quel est le personnage que tu préfères, et celui que tu pourrais presque détester, ou alors, le moins aimer ? Pourquoi ?

J'aurais du mal à choisir, je les aime bien tous, à leur façon. Bien sûr il est plus facile de détester les « méchants ». Mais même les méchants ont des raisons pour être devenus ce qu'ils sont, et c'est ça aussi qui est intéressant. Le monde n'est pas blanc ou noir, il est plein d'êtres qui font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont et ce qu'ils ont vécu.


Y en a-t-il qui te correspondent particulièrement ?

Comme je l'ai dit plus haut, Julie a beaucoup de moi. Sauf que j'ai parcouru plus de chemin qu'elle pour l'instant !


Hésiterais-tu à en faire mourir certains, par peur par exemple que tes lecteurs n’apprécient pas ce retournement de situation ?

Si je le dis ça casse le suspens, non ?! Le sujet de la mort est présent dans mon livre, il est même l'un des mécanismes principaux, en tout cas ce qui fera basculer radicalement la situation des personnages vers d'autres chemins de vie.


Quel est ton style, en ce qui concerne leurs relations amoureuses ? Passionnées, légères et drôles, torturées et tristes, ou un peu de tout, peut-être ?

Comme dans la vraie vie, il y a de tout. Dans ce premier tome, l'intrigue amoureuse n'est pas le sujet principal, même si elle pèsera lourd dans la décision finale. Dans le tome 2, les choses seront un peu différentes, et une belle romance est prévue... !


Si un de tes personnages était ton/ta meilleur(e) ami(e), lequel choisirais-tu ? 

Encore une fois, j'ai du mal à choisir, parce qu'ils sont tous à la fois uniques et complémentaires. Chacun a ses bons et ses mauvais côtés, ses envies et ses besoins, son propre caractère. C'est un clan. Mais Julie serait la plus proche de moi, bien sûr.


 A l’inverse, celui que tu ne conseillerais à personne ?!

Le côté obscur de la force ^^


Un dernier mot pour convaincre de futurs lecteurs de se laisser séduire par tes personnages ?

C'est toujours difficile pour moi d'essayer de convaincre les gens de me lire, parce que je ne suis pas du style à me vanter. Cela étant dit, je n'ai pas (encore) eu de retours négatifs, je voudrais donc juste dire aux lecteurs de me laisser une chance de leur raconter cette histoire. S'ils n'aiment pas, je comprendrai, chacun est libre et on ne peut pas plaire à tout le monde, mais en général, ceux qui l'ont lu ne l'ont pas regretté, même si le fantastique n'était pas leur style, même si le bouquin leur paraissait épais à première vue, même si ci ou ça, la plupart ont juste adoré...


Si vous voulez en savoir plus, retrouvez Romane Taguchi sur sa page !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire